Il est là mon “ fidèle ”.

© Nathalie K – 8 mai2014

J’aime aller me poser,
me poser là tout près,
l’écouter respirer,
lui seul sait m’entourer.

Il en a vu passer
mon fidèle passe-temps .

Du temps triste ou charmant,
du temps aux souvenirs,
aux multiples soupirs,
passé présent
& futur à venir.

L’aurais-tu oublié ?

Une feuille tu t’approches,
une feuille tu t’accroches,
je sens comme un reproche
à moins qu’une anicroche
t’éloigne de son abri.

Il sait.

Du temps triste ou charmant,
du temps aux souvenirs,
aux multiples soupirs,
passé présent
& futur à venir.

Je lui parle,
il m’écoute.
Il me parle,
je l’écoute..

Parfois le vent s’en mêle
& lâche pêle-mêle
son souffle en va & vient
et là, je n’entends plus rien.


Il me parle de toi,
je lui parle de moi,
babillage intérieur,
confidences chuchotées.

Du temps triste ou charmant,
du temps aux souvenirs,
aux multiples soupirs,
passé présent
& futur à venir.

Mais je t’entends
je te vois,
au loin, je t’aperçois.

Est-ce un rêve ?
Est-ce toi ?

Je ne sais plus,
je ne sais pas.
En fait,
tu ne m’aimes plus.
En fait,
tu ne m’aimes pas.

Et moi je reste là,
tout en pensant à toi,
je parle encore de moi.

Il en a vu passer
mon fidèle passe-temps .

Du temps triste ou charmant,
du temps aux souvenirs,
aux multiples soupirs,
passé présent
& futur à venir.

3

© Texte & Photo   Nathalie K.

3